Yvette Hardie
Presidente de l'ASSITEJ
Yvette Hardie

Entendre vos voix, voir vos visages

Ce mois aurait dû être la période très attendue où la famille de l’ASSITEJ se serait venue du monde entier pour célébrer, réfléchir et réimaginer « l’avenir inconnu » – ensemble à Tokyo au Congrès mondial de l’ASSITEJ et au Festival MIRAI. Au lieu de cela, nous nous retrouvons chez nous, avec (pour presque tous), nos projets reportés ou annulés, nos théâtre vides, nos salles de répétition et nos bureaux devenus nos maisons et aucun projet de voyage dans l’avenir immédiat.

C’est une période extraordinaire qui exige la plus grande détermination, la plus grande solidarité, en particulier avec les plus pauvres et les plus vulnérables, et les idées les plus fortes pour envisager les possibilités qu’offrent l’art à nos enfants et à nos jeunes dans le cadre de cette « nouvelle normalité ».

Nous avons vu une énergie et un engagement incroyables de la part d’artistes et d’administrateurs du monde entier qui s’attaquent aux défis à relever, et il y a eu de nombreux exemples inspirants d’artistes qui ont trouvé de nouvelles façons d’explorer, d’atteindre leur public et de défendre l’importance des arts dans la vie des enfants – dont certains sont présentés dans ce bulletin.

Si nous sommes heureux que la possibilité de nous rencontrer en temps et en espace réels existe toujours pour mars 2021, et dans les années à venir, comme l’a clairement indiqué le récent appel aux membres, nous sommes également conscients que nous devons faire des plans également pour le présent.

Notre besoin de connexion, de conversations sur ce qui est possible, de partage des dilemmes et des solutions, est considérable, et l’ASSITEJ veut trouver des moyens de continuer à parler avec ses membres de façon continue pendant cette période difficile. Nous tiendrons une réunion spéciale de l’Assemblée Générale pendant la période où nous nous serions réunis à Tokyo, et nous planifions une série de rendez-vous organisés par différents membres du Comité Exécutif et de l’ASSITEJ pour les mois à venir. Bien que nous sachions que l’accès en ligne n’est pas facile pour tout le monde, nous voulons voir ce que nous pouvons faire pour rendre la communication possible en ces temps difficiles, et nous espérons pouvoir nous connecter avec vous en temps réel dans un avenir proche. Si vous avez des idées novatrices sur la manière dont cela peut se faire, n’hésitez pas à nous en faire part.

J’ai hâte d’entendre vos voix, de voir vos visages et de partager l’énergie et la passion qui sont au cœur de ce que nous faisons et des raisons pour lesquelles nous le faisons. D’ici là, profitez de ce que cette lettre d’information a à vous offrir… et à bientôt !